Un projet de perfectionnement de ses services, cotée Française des Jeux

La Française des Jeux se met enfin à l'ère de la technologie actuelle d'après la décision de Madame son PDG qui prévoit pour les 5 ans à venir, de grands changements et surtout une modernisation des services de cet opérateur primordial en France.

La Fdj mise sur la modernité

Ce ne sera pas sans une grande surprise que les joueurs, amateurs des services de la Fdj apprendront que leur opérateur favori va enfin découvrir plus en profondeur les bienfaits de la technologie et du numérique.

En effet, si les autres établissements de jeu se sont déjà converti en ce type de service à offrir à leurs joueurs, il était plus que certain que la Fdj se rallierait à la même méthode, le tout était de savoir quand et comment cela se ferait-il.

Capture decran 2015-09-04 a 10.44.11

Finalement, donc, ce sera sous la direction de Stéphane Pallez, celle qui se trouve actuellement à la direction de l'établissement, que le changement aura lieu. Pour ce faire, la femme ne veut rien laisser faire au hasard puisqu'elle prévoit déjà une stratégie bien élaborée pour l'entrée de la Fdj dans le monde du numérique.

La vitesse supérieure sur la qualité des services

La Fdj, bien que possédant déjà le monopole sur les jeux de hasard dans l'Hexagone, ne peut encore rivaliser avec les entreprises privées de jeux dont les services sont assurés par l'avancée technologique actuelle. Depuis les supports des jeux à leur présence via internet, la Fdj est bien loin.

Pour remédier à ce retard, Stéphane Pallez compte bien améliorer ses services en renforçant son secteur des jeux en ligne. Il faut savoir que pour le moment, les jeux numériques de l'établissement ne comptent que pour 5% dans son chiffre d'affaires annuel. Le but de la société sera, alors d'apporter une croissance de 15% sur ce chiffre de manière à atteindre les 20% d'ici cinq ans, un défi que la Fdj compte bien relever.

Capture decran 2015-09-04 a 10.44.18

Des investissements pour plus de jeux

Mais l'ampleur d'un tel projet nécessitera d'importants fonds d'investissements. Les prévisions de l'opérateur de jeux s'élèvent à une somme de 450 millions d'euros qui sera employée dans la mise en place des nouveaux services modernes de la société et dans la conception de nouveaux jeux qui seront plus intelligents.